Archive

Benoît SALLE

Ingénieur en Génie Civil et Urbain, et bientôt diplômé architecte, je m'intéresse aux conséquences et aux enjeux des nouveaux usages numériques sur la conception de la ville.

parametric design, architecture and art

IMAGE
Du traitement du signal à la nappe tridimensionnelle
Crédit photo : Benoit Sallé

Je profite de mon retour sur complexitys pour écrire sur mes deux passions : l’architecture et la musique. En décembre dernier se sont déroulées les Transmusicales, un rendez-vous immanquable pour les mélomanes/fêtards de la région rennaise. Et c’est pendant un concert que j’ai eu une sorte de révélation. Un rapide coup d’œil sur la programmation révèle la place incontestable laissée aux DJ. Que ce soit au début ou au  point culminant de la soirée, il est indéniable que ce personnage est aujourd’hui érigé au même statut qu’un groupe à la formation plus classique.

READ MORE

Photos chantiers

IMAGE
AEM Urban Heating, 2000-2008 | Détail de l’enveloppe
Architecte : Buffi Associés
Client : AEM Torino
Mission Hugh Dutton Associés : Screen Design Consultant
Source image : flickr.com/hdaparis

Un rapide coup d’œil sur les productions des dernières années est suffisant pour constater ce statut particulier donné à la façade. Couleurs, motifs, nul doute que la tendance vient en rupture avec la simplicité de l’époque des modernes. Alors que devons-nous voir dans ces nouvelles pratiques ? Si nous faisons appel à nos connaissances en histoire de l’architecture, habiller les façades peut faire référence à l’ornement. Mais il est évident que les formes actuelles jouent sur un registre différent. Les sculptures et décorations localisées ne sont plus d’actualité, nous assistons plutôt à l’application de motifs répétés à l’infini, un processus qui n’est pas sans rappeler le mapping des logiciels de modélisation…

Un retour à l’ornement ? Non, je préférerai parler d’une remise en question de celui-ci, et donc de son adaptation au monde contemporain. Mais quel lien pouvons-nous tirer entre les nouveaux processus de conception et ce constat formel ?

READ MORE

IMAGE
Living City, Archigram, 1963
Source: vagueterrain.net

Les technologies numériques impactent de plus en plus notre vie quotidienne, et notamment nos pratiques de l’espace urbain. Les smartphones et autres devices nous permettent aujourd’hui d’ajouter une couche de données sur un espace physique, le plus souvent public. Ce grenier d’informations constitue une nouvelle base pour les analyses urbaines, mais il paraît trop souvent déconnecté de la réalité physique.

La notion de ville sensible donne une place primordiale à l’interface entre ces deux mondes. Cet article propose de revenir sur cette notion, depuis les premières théories initiées dans les années 1960 jusqu’aux processus de conception contemporains.

READ MORE

IMAGE
Pavillon Suisse, Biennale d’Architecture de Venise, Gramazio & Kohler, 2008
Source: dfab.arch.ethz.ch

Vous pouvez voir depuis début mars sur complexitys.com des articles au sujet des FABLABs. Je vais donc mettre moi aussi ma pierre à l’édifice en abordant le lien entre conception architecturale et fabrication numérique. Je faisais référence dans mon dernier article à la notion d’architecture non standard, pour rappeler une exposition de 2003 qui mettait en scène des projets présentant une véritable continuité entre conception et fabrication.
En utilisant les technologies des milieux industriels, l’architecture s’ouvre de nouvelles portes. Comme le montre le travail de HDA, l’approche du projet a changé depuis l’introduction de l’outil informatique dans ce domaine. Pourquoi pouvons-nous aujourd’hui créer des projets avec des outils puissants (à l’image du paramétrique) alors que le monde de la construction tire peu profit des nouvelles technologies ?

READ MORE

IMAGE
Photographie de l”exposition Architectures non standard
Source image : 0lll.com

Je me suis intéressé il y a peu de temps à un événement qui s’est déroulé fin 2003 au Centre Pompidou, une exposition mettant en scène douze agences internationales qui ont développé une recherche et une mise en application des outils numériques pour la conception, la production et la distribution d’éléments constructifs de l’architecture. Architectures non standard regroupait les travaux d’Asymptote, dECOI Architects, DR_D, Greg Lynn FORM, KOL/MAC Studio, Kovac Architecture, NOX, Objectile, Oosterhuis.nl, R&Sie, Servo et UN Studio.

Elle s’organisait autour de leurs travaux, réalisés ou expérimentaux, mais aussi autour d’un atelier de production, mettant en valeur la continuité entre les techniques de prototypage et l’industrialisation. C’est bien ici que se trouve le point fondamental, dans un lien fort entre les technologies numériques de la conception, mais aussi celles de la production. Il est clair que la généralisation de l’informatique a changé la manière d’aborder la conception d’un projet, et l’exemple de l’agence HDA en témoigne. Cependant, alors que les industries automobiles et aéronautiques utilisent cet outil sur les chaînes de production, la construction de l’architecture semble garder son caractère artisanal.

READ MORE

Passerelle de la gare de La Roche sur Yon - carte de voeux - decoupe chimique

IMAGE
Passerelle de La Roche sur Yon, France, 2009 | carte de voeux, decoupe chimique
Architectes: Bernard Tschumi (BTuA) and Hugh Dutton (HDA)
Ingénieurs: HDA
Source image: flickr.com/hdaparis
MORE INFO

J’ai assisté à Rennes, en décembre 2011, à une conférence de Jacques Lucan, grand théoricien et critique d’architecture. Lors de son exposé, il a proposé une analyse de la production contemporaine, et surtout des convergences que nous pouvons observer.
Comme je le disais dans mon premier billet sur complexitys, après avoir envisagé l’architecture avec un papier et un crayon pendant près de cinq siècles, l’introduction des outils numériques constitue une révolution.
Cet article place donc le contexte de l’apparition des nouvelles technologies dans la conception architecturale, avant de s’intéresser à l’impact qu’elles ont sur la création des projets.

READ MORE

Mes valises sont prêtes, mes idées en place, mon ordinateur chargé… J’embarque pour l’aventure complexitys.com ! Comme nouvel arrivant, je vais m’atteler au difficile exercice des présentations.

Benoit Sallé, je suis étudiant en 5ème année d’architecture à Rennes, ce qui marque la fin de mon double cursus ingénieur/architecte. Ayant toujours hésité entre les deux, et les écoles m’ayant donné l’opportunité de les concilier, je me suis engagé dans cette formation. J’ai obtenu mon diplôme d’ingénieur à l’INSA de Rennes, département Génie Civil et Urbain, en 2010, en même temps que ma 3ème année d’architecture. Puis j’ai continué, et me voilà « presque » architecte.

READ MORE