Post

les Algoristes

parametric design, architecture and art

C’est l’art de faire de faire des images par le calcul.

.imgsmall117

On peut le comprendre dans un sens très strict, comme le font les algoristes, en exigeant qu’il n’y ait rien d’autre que le calcul, ou tolérer que le calcul brut soit suivi de retouches diverses dans des logiciels graphiques, voire intégré à des photo-montages. Il est évident qu’aucune école artistique ne peut conserver bien longtemps de frontière bien rigoureuse et qu’il y aura toujours quelqu’un pour mélanger les genres.

.imgsmall099

Mais au debut Les Algoristes ont commencé à se regrouper suite à une conférence “Art et Algorithmes” au SIGGRAPH en 1995. Le terme a été inventé et définit par Jean-Pierre Hébert, suivant l’algorithme en pseudo-code suivant :

if (creation && object of art && algorithm && one's own algorithm) {
     include * an algorist *
} elseif (!creation || !object of art || !algorithm || !one's own algorithm) {
     exclude * not an algorist *
}

On ne trouvera pas que des images fractales. Les techniques fractales sont souvent utilisées en arrière plan pour donner de la complexité aux images, mais il y a d’autres façons de façons de donner de la complexité (cf les images faites au traceur de courbes par Roman Verostko ou les pavages plans de Escher), et puis il y a des images algorithmiques qui recherchent plutôt une simplicité “zen” (cf: Jean Pierre Hébert je vous conseille d’aller voir son site c’est une mine )

.imgsmall124

Les algoristes ne représentent pas une technique numérique particulière, mais plutôt une attitude philosophique, celle d’arriver à un résultat artistique par une pure démarche algorithmique. Le résultat peut être une image aussi bien que de la sculpture. Les algorithmes ne sont pas forcément numériques, mais doivent faire partie de l’origine de l’oeuvre.

.imgsmall026

.imgsmall070

Algoristes au sens large:

Fondateurs: Al-Khawarizmi ( “Kitab al-jabr wa al-muqabalah” La science de la restauration et la réduction, Khiva c.778-C.850), Nicolas Chuquet ( “Tripartie en la science des Nombres ” Triparty Nombre des sciences. Paris, 1445-1488),


lalgo-abac.jpg
Dans les arts, il a toujours existés des algoristes très nombreux, notamment dans les arts premiers, populaires et traditionnels.  En architecture, calligraphie, les tapis,les textiles, les pavages, la musique et la poésie, les algoristes ont été à jamais présent.

Les algoristes des temps modernes inclurait certainement Josef Albers, Max Bill, Wassily Kandinsly, Ellsworth Kelly, Agnes Martin, Piet Mondrian, François Morellet, Kenneth Nolland, Seurat dans la peinture, Le Corbusier entre autres en architecture; Bella Bartok, Arnold Schönberg et Edgar Varèse longtemps après que Johan Sebastian Bach et Antonio Vivaldi dans la musique, Georges Perrec, Oulipo & Alamo dans la littérature, etc …

Les algorithmes peuvent définir une forme, une pièce, un style, une période ou un corps entier de metier. Ce qui s’est passé depuis l’aube de la civilisation, au Bauhaus et du constructivisme, vers l’abstraction géométrique en Peinture, à ce jour. Et maintenant, de nombreux algoristes, mais de loin pas tous, utilisent des ordinateurs comme l’un de leurs outils de travail. Les ordinateurs aident les définir, mettre en œuvre ou d’utiliser les algorithmes qui façonnent leur travail.

Il en est de Yoshiyuki Abe, Peter Beyls, Larry Cuba, Jean-Francois Colonna, Andrew Crompton, Hans Dehlinger, Brian Evans, Chaim Goodman-Strauss, George W. Hart, Atelier Ho!, L’AAI (artificielle), Xah Lee, Vera Molnar, Gerhard Rohringer, Bruce Shapiro, Karl Sims, Simon Thomas, et bien d’autres, chaque algoriste developpe ces propres outils.

Pour la génération contemporaine de algoristes, les algorithmes doivent être précisément définies, au point de devenir naturellement des programmes d’ordinateur. Au-delà des concepts intuitifs, vaguement défini par le schéma de composition, chaque étape doit être planifiée dès la vision de l’œuvre, définie analytiquement, calculé. Les contraintes techniques abondent et doivent être maîtrisés. Évidemment, cette discipline qui requiere rigueur, ne peut s’appliquer partout, mais pour certains, il est en train de devenir une importante source d’inspiration.

POUR GRATTER UN PEU PLUS:
http://www.gratin.org/
www.multimedialab.be
soft:
http://processing.org/
http://www.grasshopper3d.com/
et beaucoup d’autres……

One comments