Post

Larry Bell, lumière et perception

parametric design, architecture and art

4332831682_f0dc269fe3_z
LARRY BELL Untitled 1969 Mineral coated glass 40 x 40 x 40 inches 101.6 x 101.6 x 101.6 cm
Photo credits: thefuturistics (flickr)

_

Larry Bell , né en 1939 à Chicago, est une figure majeure de l’art contemporain. Son oeuvre explore la lumière et sa perception. Photographies, sculptures et dessins forment un corpus dont la richesse est étonnante. [...] La perception périphérique est au centre de ses recherches, le verre devenant peu à peu son matériau privilégié. La réflexion et l’opacité possibles de cette matière lui permettent d’inventer des processus afin de créer des objets sculpturaux qui déjouent les frontières entre les catégories établies de la peinture et de la sculpture.

“Après avoir considéré qu’un tableau était en soi un volume, j’ai fait des sculptures basées sur la forme du tableau, qui lui reprenait le principe de fenêtre. Il s’agissait d’oeuvres en trois dimensions, mais, lorsque je les ai réalisées, je ne me suis pas rendu compte que j’étais en train de devenir sculpteur. Je n’abordais pas mon travail sous cet angle-là et ce n’était pas une décision consciente, volontaire, de changer de discipline et de me mettre à la sculpture. C’était plus le résultat d’une évolution logique… Je ne me suis jamais qualifié de minimaliste, parce que mes œuvres ont un poids et une masse et qu’en ce sens, elles sont finalement assez traditionnelles.”

Texte de Marie de Brugerolle

_

Exposition “Larry BELL, en perspective” à Nîmes au musée d’art contemporain – Carré d’Art jusqu’au 22 mai (video ci-dessous).

_

Si cet article vous a intéressé, vous pouvez aussi lire:
Engineered transparency | a recent lecture in Dusseldorf by Hugh Dutton
FACADES TEXTURES ///
Réalité, Matière, Lumière

No comments
Submit comment
*
*