Post

Complexitys: petit bilan après 1 an d’existence

parametric design, architecture and art

analytics

Après les vacances d’été, nous reprenons aujourd’hui avec un post qui fait le point de la situation de complexitys.
Il y a un an nous avons lancé ce blog  sans trop savoir comment s’en servir. Nous avions juste eu l’intuition que, quelque part, il aurait pu nous être utile.  Comme le graphique ci-dessus montre, ça nous a pris environs un mois pour que le blog commence fonctionner un peu et, un an après, nous en sommes satisfait et nous avons envie de continuer et de faire mieux.

Au début, nous avions naïvement imaginé le blog comme un simple outil pour diffuser ce que nous faisions à l’agence. En gros, il nous apparaissait comme un site internet de l’agence facile à mettre jour. Après quelques mois d’expérience, nous avons compris que ce travail aurait pu avoir des résultats moins prévisibles mais beaucoup plus intéressants.

Par exemple, le fait de mettre par ecrit certaines réflexions, de publier certains projets ou références, nous a obligé à clarifier nos positions, à préciser une direction de travail et, enfin, à définir notre domaine spécifique d’action et à développer un discours théorique qui puisse supporter et donner de la force aux travaux de l’agence.

Ce discours théorique est bien résumé, par exemple, dans la présentation de la conférence Vers Une Architecture Parametrique que vous pouvez retrouver ci-dessous.

Conference “Vers une Architecture Paramétrique”

Parmi les autres effets remarquable du travail effectué sur le blog, il faut surement rappeler les network effects, c’est à dire une capacité accrue de rentrer en contact très facilement avec des personnes qui travaillent au même sujets que nous. Nous en parlons ici, en anglais,  à propos de notre rencontre avec Geometry Gym.

Enfin, je voudrais aussi parler du concept de “marketing interne”: travailler sur le blog et les reseaux permet à tout le monde, dans l’agence, de s’impliquer à sa manière, et de provoquer un changement assez important dans la perception que, dès l’intérieur, nous avons du bureau. Vu que nous participons à ces activités, nous sommes capable de façonner l’image de la boite et de la rendre ainsi moins abstraite et plus proches de nous et de nos envies. Parallèlement, avoir le retour des lecteurs et des collègues, et le fait d’expérimenter cette sensation d’être “en réseaux” est assez encourageant pour notre travail.

Pour cette nouvelle année qui se prépare, nous voulons continuer avec le blog, en lui donnant plus de régularité, ainsi que continuer à travailler avec d’autres outils tels que flickr, issuu et twitter…à ce propos nous venons de lancer une antenne twitter HDA à Madrid, avec le compte @HDA_Madrid que vous pouvez suive ici. L’objectif est d’étendre notre réseau en Espagne, pays avec le quelle nous avons développé dernièrement pas mal de connexions.
L’Espagne est riche et réactive dans plusieurs des domaines qui nous intéressent de très près, tels que l’architecture paramétrique (vous pouvez suivre  Arquitextonica et Frikearq), l’innovation et l’écologie en architecture (agence Ecosistema Urbano) et la recherche architecturale et l’activisme ( Ethel Baraona Pohl , Urbanohumano, Cesar Reyes).

Ci-dessous, je conclus avec un document en une page (an anglais), résumant l’approche que nous avons défini pour HDA, aussi au cours de cette dernière année. Vous pouvez aussi visiter notre page web, sortie il y a quelques mois: hdaparis.com et n’hésitez pas à faire des commentaires et des critiques.

No comments
Submit comment
*
*