Post

CTRLZ Architectures + la vie meilleure… /// Happy Birthday to uuuuuuuuuuuuuu

parametric design, architecture and art

Untitled

CTRLZ Architectures est un collectif basé à Paris et formé par 2 architectes confus (mais pas trop quand même)…. et aujourd”hui est l”anniversaire d”un d”entre eux – Massimo – et nous en profitons pour lui dire bon anniversaire.

En passant, on va aussi parler de leur projet FOR ALL THE COWS dont on a dernièrement entendu parler sur ArchDaily, Boite à Outlis et Daily Charrette. Le projet a été initialement inspiré par les écrits de Serge Latouche, en particulier par l”article “Pour une société de décroissance” qui commence ainsi:

“Mot d’ordre des gouvernements de gauche comme de droite, objectif affiché de la plupart des mouvements altermondialistes, la croissance constitue-t-elle un piège ? Fondée sur l’accumulation des richesses, elle est destructrice de la nature et génératrice d’inégalités sociales. « Durable » ou « soutenable », elle demeure dévoreuse du bien-être. C’est donc à la décroissance qu’il faut travailler : à une société fondée sur la qualité plutôt que sur la quantité, sur la coopération plutôt que la compétition, à une humanité libérée de l’économisme se donnant la justice sociale comme objectif.”

Alors, peut-on penser à une architecture de la décroissance?

decroissance

La question est difficile. Pour l”instant, on nous a bien vendu l”idée d”une architecture durable, mais comme Serge Latouche explique avec une logique irrépréhensible, le développement ne peut pas être durable, pour le simple fait que notre planète est limitée et non infinie. Il y en a alors qui commencent à mettre des points d”interrogation. Non plus “Architecture Durable” mais “Architecture Durable???” – superbe texte en espagnol de la journaliste Ethel_Baraona dans lequel on lit cette phrase prise d”un entretien de José Manuel Naredo “Nous en sommes exactement au même point qu”il y a 10 ans, parce que nous avons conservé toute cette mythologie de la croissance et parce que l”idée de la durabilité a été traité de manière trompeuse.”
D”autre part, le collectif #thinkark propose de re-penser la figure de l”architecte, et en particulier ils parlent souvent de ces architectes qui ne construisent pas.
Les CTRLZ – le nom vient de la combinaison de touche logicielle utilisée quand on commet une erreur et casino pa natet on veut “revenir en arriéré” – suivent ce même discours, en proposant avec leurs projets non seulement des bâtiment mais un modèle de vie différent, basé sur les relations, l”autoproduction, la vision de l”architecture comme acte politique. Des thèmes surement pas nouveau, mais qui semblent être particulièrement d”actualité en époque de crise économique et, en même temps, de révolution numérique (“La communication est architecture”).

Voici des images du projets, vous pouvez trouver le texte intégrale – en anglais – et aussi télécharger le PDF du projet ici.

Il s”agit en fait de penser un nouveau mode de vie, de trouver cette “vie meilleure” à laquelle le Courrier International a dédié la couverture de son dernier Hors Série (photo de Janne Lehtinen). Comme nous avons lu ici, Courrier International s’engage à publier chaque semaine, dans une page intitulée “vie meilleure”, des témoignages d’hommes et de femmes qui, aux 4 coins du monde, “réinventent leur vie, transforment leur quartier, renoncent à la voiture ou en restreignent l’usage, consomment autrement, travaillent moins et différemment“.

courrier international

Le texte de CTRLZ pour le projet For All the Cows commence en disant “Et finalement le désastre économique arriva pour sauver le monde…”
Une exagération?
Ça mérite tout de même d”y réfléchir…qu”en pensez-vous?

.

.

Si vous êtes intéresses, vous pouvez voir les autres projets de CTRLZ Architectures sur leur page web, et vous pouvez aussi suivre Massimo sur Twitter: c”est grace à ses twitts que j”ai decouvert le phénomène d”activisme politique Guerrilla Gardening!
Ce post sera le premier d”une série qui mettra en valeur les activités architecturales que les membres de HDA développent personnellement en dehors de l”agence: nous parlerons bientôt, par exemple, de Gaetan et son Oz Collective.

post-01

AGER-AGRI, projet pour une maison intégrant habitation et jardin potager | CTRLZ Architectures

bat house

BAT 2.0, projet BAT HOUSE,  maison pour chauve souris | CTRLZ Architectures

cocoons1

Hi Cycling System for Nazca Competition | CTRLZ Architectures

2 comments
    • G. k.
    • February 17, 2010, 10:58 AM

    cela me fait pennser à Constant, Debord,( internationale situationniste) et sa ville anti-capitaliste.
    une ville qui est decollé de la terre. ( attention au architecture de dalle comme dans le 14 ieme.)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/New_Babylon

    voici un text qui exprime une vision urbaine interessante aussi:
    de LEAINVENT
    • Date de livraison : 2003
    • Villes : Toutes les villes du monde

    _ Contre le développement radioconcentrique des villes.
    _ Contre le développement horizontal infini qui ne cesse de créer des périphéries vivant grâce à la présence du centre.
    _ Contre le devenir d’une ville « pastiche », ne reflétant l’Histoire que par ses façades et non dans son contenu.
    _ Contre une ville de plus en plus sclérosé par son incapacité à gérer les flux sans cesse plus important.
    _ Contre une ville sans cesse plus polluée.
    _ Contre une ville qui ralentit le développement de sa modernité en se réfugiant derrière son passé et craignant son futur.
    _ Contre une ville qui se construit à travers une succession d’objets et non comme une continuité architecturale.
    _ Contre les méthodes superficielles.

    _ Pour une ville arborescente.
    _ Pour une ville linéaire.
    _ Pour le respect et la conservation d’un centre historique et culturel.
    _ Pour une réunion de tous les flux urbains : habitation, circulation, consommation et alimentation.
    _ Pour le développement d’une «circulation habitable».
    _ Pour une ville écologique.
    _ Pour une ville moderne, adaptée et en accord avec l’Homme du XXIème siècle.
    _ Pour un nouveau support de vie.
    _ Pour un IMPOSSIBLE POSSIBLE.

    Si toutes les villes se sont construites par superposition, comme Troyes, et si le déplacement devient habitable, alors pourquoi ne pas construire sur les voies de circulation ?
    ErBa _GaLLi est une utopie, une solution radicale, adaptable à la totalité de la planète.
    En conservant les centres historiques des villes comme site archéologique, nous proposons de relier ces zones par une ville linéaire. À l’image d’une structure arborescente, constituée de trois couches où se tissent toutes les fonctions de la ville, Notre projet établit un nouveau rapport harmonique entre Ville et Nature. Son développement engendre la dédensification du tissu urbain actuel, au bénéfice d’une ré-appropriation du territoire.

    • laribi
    • May 17, 2011, 8:45 PM

    pouvez vous m’aider et me fournir encore plus de documents concernat l’architecture et la decroissance je prepare une these concerant le sujet et je trouve pas assez de doc apart le votre??

Submit comment
*
*