Post

Les entretiens de complexitys: Hugh Dutton contre le "branding" de l'architecture

parametric design, architecture and art

Hugh Dutton est le premier architecte à répondre à la série de 4 questions que nous souhaitons utiliser comme outil de recherche atour des questions de l”architecture, l”ingénierie, la culture complexe contemporaine et la figure de l”architecte dans le future.

L”idée est d”interviewer des personnalités différentes liées au monde de l”architecture, du projet, de la construction, afin de pouvoir construire un débat ouvert sur ces sujets.

Hugh, directeur de notre agence, propose une interprétation relationnelle des spécificités de l”architecture et l”ingénierie. En citant des exemple tels que Brunelleschi (l”homme architecte et ingénieur au même temps), il expose son regard critique envers l” “état d”éloignement” de ces deux professions, “comme un couple dont les partenaires ne se parlent plus” et il explique comment à l”agence nous travaillons ensemble, architectes et ingénieurs, avec la vision d”une réconciliation de la créativité avec la technique.

Pendant l”entretien on a touché beaucoup de sujets déjà traités dans ce blog ( culture de la complexité, “starchitectes”, nouvelles technologies) et Hugh a proposé une interprétation assez innovante du rôle des technologies numériques dans la profession.
La culture moderne et l”architecture rationaliste sembleraient caractérisées par un refus de la complexité du réel, une simplification de type analytique online casino qui a trouvé ses fondements dans l”économie et la production industrialisé (la “machine à habiter”).
Aujourd”hui, nous sommes bien conscients des limites de cet approche standardisés et qui a sacrifie beaucoup d”aspects pourtant si importants en architecture.

Dans cette optique, les technologies numériques permettent une approche synthétique de cette complexité considérée alors comme une source de richesse.
D”autre coté, il faut aussi éviter de substituer le délire rationnel par un délire technologique: il convient de rappeler que la technologie suit le rythme de la machine, et non celui de l”humain.

C”est donc par la technologie que nous en revenons aux humains, et en particuliers aux architectes. Dans une époque monopolisée par les grandes personnalités des “starchitects” et un “branding” généralisé et globalisant, Hugh Dutton déclare d” “aimer les architectes avec une certaine humilité”.

Il “trouve qu”on devrait être plus humble, faire son travail…faire des belles choses”, une phrase qui m”amène à reporter ci-dessous deux citations importantes qui nous ont été offertes respectivement par Ethel et JMER73 dans un de nos derniers post:

[...] Frank Lloyd Wright used to say “I know the price of success: dedication, hard work, and an unremitting devotion to the things you want to see happen”
So, we architects just have to give ourself a chance to work hard in a more human and sensible architecture.

[...] it’s from John Ford, who when asked by Truffaut about his moviemaking achievements said: “I never touhght of my work in terms like “Art” or “This is so huge, it’s mindblowing” or that short of things. For me, it has always been a hard job. One that i very much enjoy, and that’s all”


Ci-dessous vous trouvez des photos de la cathedrale de Notre-Dame de Treille à Lille que Hugh mentionne dans son discours.

Nous reportons aussi le texte des 4 questions qui constituent l”entretien:

A) Quel est, dans votre vision, le rapport entre l”architecture et l”ingénierie?
B) Nous sommes dans un moment de grands changements: comment vous imaginez la figure de l”architecte dans le futur?
C) Aujourd”hui, les technologies numériques multiplient nos possibilités ainsi que les outils de conception: dans votre profession, quel est votre rapport à cette complexité qui semble caractériser le monde contemporain?
D) Est-ce que vous aimez les architectes? : )

La vidéo est aussi disponible en haute qualité,  ici .


4 comments
    • BIG_ideas
    • November 26, 2009, 3:52 AM

    Je suis d’accord avec (presque) tout.
    Je pense sourtout que, en ce période, il y a la necessitée d’être un petit peu plus “humble” dans tous les façons de faire communication, et dans l’architecture aussi. Il y a des projets des starchitecs, tellement présomptueux qui deviennent grotesques.
    Je pense surtout a l’integration des technologies “green” dans l’architecture (PV, ST, vert vertical) où la technologie est utilisée seulement pour branding et pas pour concepts novateurs ou une intégration entre l’homme et son habitat. Seulement une bonne interaction entre architects et ingénieurs peut donner des projets vraiment novateurs. Ou une nuovelle profession l’architenieur. Wonderful point of view mr. Dutton. Merci beaucopu.

  1. Vous illustrez votre article de photos de la Cathédrale ND de la Treille de Lille, à l’aide d’un petit outil d’affichage de la galerie Flickr…
    Il se trouve que je suis l’auteur de la majorité des photos présentées ; comme elles sont en licence Creative Commons, pas de souci (peut-être une petite mention supplémentaire dans l’article ?).
    En tout cas merci pour ce choix ! Je suis des Lillois qui pensent que la façade moderne de “notre” cathédrale a apporté un plus énorme à cet édifice pastiche de gothique…

    On trouvera mes photos ici (ND de la Treille et autres constructions lilloises)
    http://www.flickr.com/photos/bpmm/sets/72157606664373364/

    et ici (quartier Euralille)
    http://www.flickr.com/photos/bpmm/sets/72157606538257694/

    Toutes mes photos sont réutilisables, avec mention de l’auteur et pour un usage non commercial (Licence Creative Commons)

    • barthelemy
    • February 23, 2010, 8:50 AM

    a) il n y a pas de dependance ni de lutte entre l architect et l ingenieur qui doivent coreler leur savoir pour le bienfait du batiment, comment imaginer que chacun travail sans se confronter, l architecture est le resultat de l art et la technique au service de l homme!!!
    ils sont interdependant.

    b) l architecture du futur n as pas de figure, elle doit simplement repondre au problematiqur du programme et du site, sa typologie est donc destinée à etre differente selon le batiment et l approche de l architect.

    c) il faut maitriser son temps dc maitriser les techniques de notre temps….
    Nous sommes dans un monde de changement ou l’on nous demande de cree du durable et du stable, ces technique nous offres une vision contemporaine mais qu en sera t il dans 50 ans??

    d) architect is the most sexiest work in the world…isnt it?

  2. Barthelemy,

    mais c’est incroyable!!
    un entretien spontané d’un lecteur!
    Merci beaucoup.

    Si tu veux argumenter un peu plus et nous raconte ce que tu fais, ce sera avec plaisir qu’on publiera ton entretien sur lo blog avec un post dédié à toi.
    Merci encore!
    Ciao!

Submit comment
*
*